Plus de 5,1 millions de visiteurs en 2023

Sous-titre
Record historique de fréquentation en 2023
© Camillegharbi / Camille Gharbi
Chapeau

En 2023, l’Etablissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie – Valéry Giscard d’Estaing a accueilli 5 111 037 visiteurs (contre 4 283 447 visiteurs en 2022 et 4 681 541 en 2019), réalisant ainsi un record historique de fréquentation. L’Etablissement n’augmentera pas ses tarifs en 2024, année marquée par de grandes expositions et par une riche programmation autour de l’Olympiade culturelle.

Corps de texte
Corps de texte

La hausse de fréquentation est constatée dans les deux musées. Ainsi le musée d’Orsay a reçu en 2023, 3 871 498 visiteurs (soit +18% par rapport à 2022 et +6% par rapport à 2019) et le musée de l’Orangerie a comptabilisé 1 239 539 visiteurs (+22% par rapport à 2022 et +20% par rapport à 2019).

Cet engouement est porté par les expositions programmées sur les deux sites. Au printemps, Matisse. Cahiers d’art. Le tournant des années 30 présentée au musée de l’Orangerie (1er mars - 29 mai 2023) a comptabilisé 347 549 visiteurs (4 469 visiteurs par jour sur 77 jours d’exploitation). Au musée d’Orsay, le dialogue Manet/Degas (28 mars - 23 juillet 2023), exposition organisée avec le Metropolitan Museum of Art de New York, a attiré 669 160 visiteurs (soit 6 509 visiteurs par jour sur 102 jours d’ouverture). Et l’exposition Pastels. De Millet à Redon/Collection du musée d’Orsay (14 mars - 2 juillet 2023) a créé la surprise en réunissant plus de 440 000 visiteurs.

À l’automne, les expositions Modigliani. Un peintre et son marchand au musée de l’Orangerie et Van Gogh à Auvers-sur-Oise. Les derniers mois au musée d’Orsay, coproduite avec le musée Van Gogh d’Amsterdam, ont continué de susciter la curiosité du public. L’exposition Modigliani qui fermera ses portes le 15 janvier prochain comptabilise déjà près de 390 000 visiteurs (4 507 visiteurs par jour) et Van Gogh - qui se poursuit jusqu’au 4 février 2024 - s’annonce comme l’exposition de tous les records avec au 31 décembre un total de 568 000 visiteurs (7 253 visiteurs par jour, 12 100 catalogues vendus au musée à ce jour).

L’année 2023 a été marquée par une reconquête du public français, objectif prioritaire de l’établissement.

Le retour du public français, qui devrait représenter 48% du public, va de pair avec une fidélisation accrue, comme en témoigne le niveau historique d’adhérents à la Carte blanche des musées d’Orsay et de l’Orangerie, qui atteint 30 300 en décembre 2023, soit une augmentation de 51% par rapport à 2022.

Le public étranger, Américains et Italiens en tête, a également contribué à la fréquentation des musées.

Les primo-visiteurs français et étrangers représentent 42,3% au musée d’Orsay et 54% au musée de l’Orangerie.

Parmi les faits marquants à souligner, les musées d’Orsay et de l’Orangerie sont heureux d’accueillir toujours plus d’enfants et de familles. Le public scolaire a augmenté de 21% par rapport à 2022, représentant 180 000 élèves cette année. Depuis deux ans, les expositions sont quasiment toutes dotées d’un parcours Enfant. Le succès du rendez-vous les Vacances à Orsay ne se dément pas et il sera étendu au mois de juillet 2024 (alors qu’il ne couvre actuellement que les vacances scolaires, hors vacances d’été). Au musée de l’Orangerie, la salle pédagogique au cœur du parcours de l’exposition Modigliani rencontre un vif succès, corrélée à la réouverture de l’atelier pédagogique en octobre dernier et avant le lancement en février 2024 d’un nouvel espace familles ouvert tous les week-ends et pendant les vacances scolaires.

La fréquentation des moins de 26 ans issus de l’Union européenne a augmenté de 5% par rapport à 2022 au musée d’Orsay et de 6% au musée de l’Orangerie.

Citation
Plus que jamais, nos collections et nos expositions parlent à notre époque. Mais c’est surtout le retour du public français - de tous âges - que je souhaite saluer, car il est notre priorité. Pour rester populaires et ouverts à tous, nous engagerons prochainement de vastes chantiers de refonte des espaces d’accueil dans les deux musées. Notre mission est de mieux accueillir et faire partager au plus grand nombre les chefs d’œuvres dont nous sommes les dépositaires.
Personne citée
Christophe Leribault, Président des musées d’Orsay et de l’Orangerie
Corps de texte

La fréquentation numérique est également en forte hausse. Plus d’un million de visites par mois ont été comptabilisées sur les sites internet des deux musées soit une augmentation de plus de 45% par rapport à 2022.

En 2023, les musées ont souhaité développer une programmation culturelle plus grand public, prenant place au coeur même des collections. Au musée de l’Orangerie, le rendez-vous littéraire et musical L’Echo des Nymphéas est venu - au printemps 2023 - compléter une fois par mois le programme déjà bien connu du public Danse dans les Nymphéas. Au musée d’Orsay, depuis septembre, en lien avec l’Olympiade culturelle, des manifestations spectaculaires et gratuites ont investi la nef. En septembre, plus de 20 000 spectateurs ont admiré les prouesses de l’highliner Nathan Paulin et des danseurs du spectacle Les Traceurs de Rachid Ouramdane. Les 11 et 12 novembre, les Impromptus chorégraphiques orchestrés par le chorégraphe Mourad Merzouki ont été vus par 25 000 personnes.

Soucieux de fidéliser leurs publics, les musées d’Orsay et de l’Orangerie n’augmenteront pas leurs tarifs en 2024 et maintiendront les offres tarifaires en vigueur. Le succès - depuis leur mise en place en mars 2022 - des nocturnes à 10€ au musée d’Orsay (+20% de visiteurs le jeudi soir à Orsay en 2023 par rapport à 2019) démontre l’attractivité de cette offre de tarif réduit auprès d’un public de jeunes actifs, et a conduit à mettre en place des nocturnes à 10€ au musée de l’Orangerie pendant les expositions en 2023, avec le même succès populaire. Les dispositifs de gratuité ont bénéficié à 37% du public au musée d’Orsay et 35% au musée de l’Orangerie. La gratuité restera en vigueur pour tous les 1ers dimanches du mois, tout au long de l’année dans les deux musées, faisant l’objet d’une réservation obligatoire pour en contrôler la jauge.

Titre

Les temps forts de l’année 2024

Corps de texte

Au premier semestre 2024, le musée d’Orsay célèbrera les 150 ans de l’impressionnisme à Paris et dans toute la France. En ses murs, à partir du 26 mars deux expositions, la première co-organisée avec la National Gallery of Art de Washington, Paris 1874. Inventer l’impressionnisme réunira plus de 130 chefs-d’œuvre et présentera un regard neuf sur cette période clé. Elle sera complétée d’une expérience immersive en réalité virtuelle, coproduite avec EXCURIO - GEDEON Experiences, Un soir avec les impressionnistes. Paris 1874. À la mi-mars 2024, l’exposition Peindre la nature. Paysages impressionnistes du musée d’Orsay - présentée au MUba de Tourcoing - lancera l’opération nationale « Les 150 ans de l’impressionnisme avec le musée d’Orsay ». Près de 180 oeuvres seront ainsi prêtées par le musée à 34 institutions partenaires jusqu’à l’été. Dès le 24 septembre, deux artistes femmes de la fin du XIXè siècle seront à découvrir : la peintre norvégienne Harriet Backer et la photographe Céline Laguarde. Puis le 8 octobre ouvrira la très attendue exposition Gustave Caillebotte. Peindre les hommes, co-organisée avec le J. Paul Getty Museum de Los Angeles et l’Art Institute de Chicago. Du côté de l’art contemporain, Nathanaëlle Herbelin succèdera à Peter Doig comme artiste invitée au printemps 2024.

À partir du 6 mars, le musée de l’Orangerie, consacrera au peintre américain Robert Ryman, sa première grande exposition muséale depuis 1981 en France et confirmera, cinq ans après sa disparition, l’importance historique de cet artiste trop souvent assimilé au courant minimaliste américain. Poursuivant, à l’automne 2024, sa programmation scientifique consacrée aux acteurs du marché de l’art du XXème siècle, c’est au marchand et collectionneur allemand Heinz Berggruen que le musée s’intéressera. Les généreux prêts du Museum Berggruen / Neue Nationalgalerie de Berlin permettront de découvrir des chefs-d’oeuvre de Picasso, Klee, Matisse et Giacometti. Les artistes Wolfgang Laib et Amélie Bertrand seront les invités des contrepoints contemporains du musée de l’Orangerie.

Tout au long du premier semestre 2024, les musées d’Orsay et de l’Orangerie poursuivront, grâce au soutien de la Métropole du Grand Paris, leur programmation autour de l’Olympiade culturelle (programmation de danse orientée hip-hop de janvier à juin dans les salles des Nymphéas du musée de l’Orangerie ; au musée d’Orsay : spectacle Street Art avec l’ensemble des Apaches ! et des free-runners, Battles de waacking et spectacle D.I.S.C.O. avec Josepha Madoki, défilé hip-hop dans la nef avec Mourad Merzouki, grand bal populaire olympique en juin).

Cette riche programmation d’expositions, de spectacles et d’événements devrait permettre à l’Etablissement de conforter sa popularité auprès du grand public.

Télécharger le communiqué de presse
pdf, 872.32 KB
Fréquentation de l'exposition Modigliani - Communiqué de presse
pdf, 763.18 KB